Fév 092014
 

L’esthétique dans une production numérique

  • Prendre conscience que les connaissances acquises en art plastiques puissent servir à donner à ce qui est produit pour le net une dimension esthétique.
  • A partir des expériences faites en traitement de texte, il s’agit de poursuivre la sensibilisation des élèves aux bons choix des couleurs et de la disposition lorsqu’ils conçoivent un document numérique. (Voir exemples ci dessous)

erreurs couleurs couleurs et fond

———– Mise en page sans choix de couleurs et de disposition ———————— Mise en page avec choix de couleurs et de disposition ———————-

 

Donner une dimension esthétique à un diaporama.

  • Thème de travail : C’est quoi des vacances idéales ?
  • Du texte et des images souhaités
  • CaptureDes images floues repoussent tout lecteur de diaporama. Ce type d’erreur provient souvent de la taille du fichier image. Il faut vérifier avant d’utiliser une image que sa taille ne soit pas inférieur à 800 x 600 pixels.
  • Comme sur l’exemple ci dessus, le texte et les images peuvent avoir leur propre espace. Une cohérence entre la couleur du texte et des images de chaque page est attendu. On voit aussi sur l’exemple que l’élève à découvert qu’il peut y avoir une couleur comme arrière plan.
  • Dans les contraintes de l’exercice il est attendu que l’élève trouve une solution pour créer une unité dans la suite de pages du diaporama.

Capture2

  • Le choix d’un arrière plan commun à ces diapositives peut être une solution.
  • Dans l’exemple ci dessus, l’arrière plan se limite à une couleur. Les nuances de brun ont été choisies pour s’accorder à la dominante de la majorité des images du diaporama.
  • A la place d’une couleur, certains élèves ont opté pour une matière. Celle ci ne doit pas être choisie gratuitement et doit s’accorder au sens du diaporama. L’exemple de l’eau choisi pour le diaporama ci dessous est un choix de matière qui correspond à cette unité de sens.

Capture1

  • Créer une unité entre les pages peut développer une certaine monotonie. Les élèves sont donc invités à trouver des solution pour proposer des ruptures entre l’organisation des différentes pages.
  • Sur l’exemple ci dessus c’est la position oblique de certaines images qui créer cette rupture.

 

Captiver le lecteur

  • Couleurs et dispositions ne suffisent pas pour que le lecteur reste captivé durant la totalité du diaporama.
  • Maîtriser la durée est un premier élément important pour ne pas perdre un lecteur. Il vaut mieux faire court et fort que de traîner en longueur un sujet.
  • Le travail du texte peut devenir un moyen d’agir sur le lecteur. 

Capture3

  • Il est appréciable de lire un texte avec des polices suffisamment grandes et de couleur contrasté par rapport à l’arrière plan où le texte est placé comme sur l’exemple ci dessus.
  • Se limiter à un titre pour chaque image est un peu fade, le lecteur apprécie qu’on mettent de l’humour, de l’intimité ou une série de questions, dans le texte qui accompagne une image. Voir exemple ci dessous.

Capture4

  • Toutefois l’exemple ci dessous montre qu’ humour, intimité et questions ne suffisent pas à donner satisfaction au lecteur si l’élève ne maîtrise pas un des élément de base des arts plastiques : disposition du texte par rapport aux images.

Capture5

 

  • Pour finir voici un exemple de diaporama qui combine une majorité de solution qui rendent un diaporama agréable à regarder et lire.
  • L’élève a ajouté à toutes les solutions évoquées dans l’article  une réflexion sur l’utilisation des objets comme des coeurs et des étoiles, présents dans de nombreux logiciels ou applications. Il faut habituer les élèves là encore à ne pas en faire une  utilisation gratuite.

 

Conclusion

  • Les élèves disposent maintenant d’une formation suffisante pour être capable de réaliser sous forme de diaporama des documents scolaires de qualité.
  • Dans les prochains temps seront ajoutés à cet article des diaporamas d’élèves qui permettront de constater le bénéfice de la formation.

Sorry, the comment form is closed at this time.