Juin 192014
 

2013 élèves et numérique

Parole aux élèves de 4 et 3ème pour connaître leurs habitudes numériques

Amener les élèves à parler de leurs modes d’utilisation du numérique dans le but de les présenter avec d’autres élèves ou enseignants à l’aide de l’Ent du Collège.

……………………………………………………………………………………………..

You tube

…………………………………………………………………………………..

Mes applications favorites sur Iphone.

  • Snapchat

J’utilise cette application environ 10 à 15 minutes pas jour si ce n’est moins. J’aime beaucoup Snapchat  car sa me permet de délirer avec mes amies sans être avec eux. Sans Snapchat, je n’aurait pas autant de délits avec mes amies a distance.

 

  •  Instagram

    Cette application c’est une des celles que j’utilise le plus. Je l’utilise environ 15 à 20 minutes par jour. Pour moiInstagram permet de dire ce que l’on pense sans être juger. Ce n’est pas comme sur Facebook, sur Facebook quand on veux dire se que l’on pense, il y aura toujours quelqu’un pour juger ou critiquer. Sans Instagram, je ne pourais pas dire se que je pense et se que je ressent sans être juger ou critiquer.

 

  • Facebook

Je passe énormément de temps sur Facebook car je peux parler avec mes amies a distance. Je passe environ 2 à 3 heures par jours sur Facebook si ce n’est plus. Facebook est mon réseau social  »préféré » car grâce a ça, j’ai fais des tas de merveilleuses rencontres et je peux parler a ma famille qui n’est pas dans ma ville sans difficultés. Sans Facebook, je ne pourrais pas discuter avec ma famille qui n’habite pas ma ville. Je ne pourrais pas non plus les voir, car je peux les voir avec la webcam.

 

  • Retrica,

J’aime beaucoup faire des photos avec retrica. Il y a des magnifiques effets. Je fais pratiquement toutes mes photos sur Retrica car j’aime vraiment beaucoup les effets qu’il y a. Sans Rectrica, je ne ferais pas autant de photos avec mes amies, car principalement, quand j’utilise Retrica, je fais des photos avec des amies.

 

 

iTube, c’est cette application que j’utilise le plus car elle me permet d’ecouter la musique. iTube est pour moi la meilleure application pour créer des playlists. Sans iTube, je n’écouterais pas la musique, car quand je vais sur Youtube par exemple, par fois le site bug donc ce n’est pas facile d’écouter la musique avec se site, or avec iTube, je fais mes playlistes et voilà, aucun bug sur cette application.

Sans ses applications, pour moi, ça serait difficile de parler avec ma famille, mes amies etc… Je n’utilise quasiment pas mon ordinateur car j’ai déjà tout sur mon téléphone.

…………………………………………………………………………………………………….

Instagram

………………………………………………………………………………………………………..

 

Minecraft

……………………………………………………………………………………………

Présentation des habitudes numériques des élèves de l’option Art et Informatiques aux élèves de l’option DP3 et option Européenne anglais à l’aide de l’Ent du collège.

1        2 3 4

passion numérique élève

Fév 092014
 

1.  Tout commence par la découverte d’un concours lancé par l’éducation nationale :

Capture                           

  • En découvrant le thème de travail ont peut tout de suite constater dans la salle l’installation d’une ambiance propice à l’écoute.
  • Chaque élève du groupe de l’option Art et Informatique se sent concerné et à envie d’en savoir plus sur le sujet.

2.   Les élèves s’informent, discutent ensemble, partagent leur vécu, rencontrent des personnes pour maîtriser le contenu du sujet : 

le harcèlement à l’école 

Résultat d’un  brainstorming réalisé avec les élèves une fois le  concours expliqué :

P1000453

Un site a particulièrement intéressé les élèves et les a bien informé dans ce domaine :

http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/

Merci à Mme MARCJAN  (Assistance sociale) et Mme ZIMMERMANN  (Pôle prévention violence) d’avoir pris le temps de venir discuter avec les élèves.

 

Suite à toute cette sensibilisation les élèves commencent par réaliser des dessins pour voir comment peuvent être visualisé des actes de harcèlement à l’école.

IMG_0004 IMG_0003 IMG_0002 IMG_0001

 

3.  Quelles images choisir pour parler d’un sujet aussi important par le biais d’une affiche ?

Les élèves commencent par regarder quelles images ont trouve sur le Net pour parler de ce sujet.  Ils sauvegardent dans un dossier les images qui les interpellent ou les marquent le plus.

google image

Il classent l’ensemble des images choisies sur le Net en 3 groupes.  Celles qui évoquent le harcèlement verbale, celles qui parlent su harcèlement physique et celle qui illustre le harcèlement mentale.

4. Organisation images et textes pour une premier brouillon d’affiche.

Les élèves ont pris conscience de certains points fort à introduire dans les affiches. En voivi trois exemples

  • Les victimes vivent une souffrance de plus en plus grande.
  • Répétition de faits anodins qui écrasent littéralement l’élève victime de harcèlement
  • Soulagement pour une victime de tels actes de pouvoir en parler à quelqu’un

A l’aide des images du Net,  sauvegardées  lors des séances précédantes, les élèves cherchent maintenant à maitriser le logiciel LibreOffice pour trouver une organisation d’affiche qui puisse faire passer un message fort aux jeunes du collège sur le sujet du harcèlement.

Voici trois exemple de ces brouillons.

musa  louisaendi

olivia

yousralouisa1endi 2

sofia

Une discussion à partir de ces brouillons d’affiche nous amène à constater différents points :

  • Trop d’agressivité colorée.
  • Lorsque le texte et les images se superposent cela devient trop difficile à lire.
  • Trouver un équilibre entre le trop et le  trop peu d’image par affiche.
  • On ne sait pas si les affiches s’adressent aux harceleurs, aux victimes où aux témoins.
  • Il faut que nous réalisons nous même les photos pour ne pas avoir de problème avec les droits à l’image.
  • Nos slogans sont encore  pauvres en contenu.

 

5.   Quel slogan pour toucher des jeunes  sur un sujet aussi grave ?

On réfléchit ensemble aux mots ou phrases pouvant inciter un jeune victime de harcèlement,  des témoins de tels actes ou un  harceleurs à réagir.

PHRASES TROUVEES POUR TOUCHER LES TEMOINS

  • J’ai vu, tu as vu, nous avons vu………..allons témoigner.
  • Vous aussi…… briser la loi du silence.
  •  C’est trop grave… ne restons pas silencieux.
  • Témoigner ensemble peut sauver une vie.
  •  Ne laisse pas seul un élève isolé…
  • Rire encourage le harceleur à poursuivre.

PHRASES TROUVEES POUR TOUCHER LES VICTIMES

  • Viens en parler….. 08 08 80 70 10 et 08 00 20 00 00
  • 08 08 80 70 10 et 08 00 20 00 00… avant que cela na soit trop grave.
  • D’abord à l’école…. Et maintenant chez moi.
  • Même en ligne leurs méchancetés continuent…
  • D’abord méchants, puis humiliants et désagréables…j’en peu plus….à l’aide.
  • Se confier c’est se protéger

PHRASES TROUVEES POUR TOUCHER  LES HARCELEURS

  • C’est pas grave…on joue Madame !…..mais combien de fois de fois au dépend de la même personne ?
  • C’est pas grave…ce ne sont que des mots…. Mais pourquoi toujours contre le même élève ?
  • Ne te laisse pas prendre à harceler à ton tour par peur de représailles.
  • Briller par méchanceté y a pas de quoi être fière.

 

6.  Des élèves acteurs pour des images libres de droit

Pour éviter tout problème lors de la diffusion des affiches les élèves se mettent en scène pour mimer des fausses situation de harcèlement. Le travail se réalise en salle de spectacle pour réussir à jouer avec les ombres et la lumière à l’aide des projecteurs.

a      c

d                                                                e

f       

 

7.  Concevoir l’affiche finale

Les élèves disposent désormais de tous les ingrédients nécessaires pour pouvoir concevoir une affiche de qualité. Il a fallu beaucoup de temps pour arriver à ce stade du travail. Heureusement la motivation du début est resté palpable jusqu’à ce stade du projet. Il faut dire que les séances étaient variées dans le type de tâches à réaliser pour trouver des solutions de qualité pour réaliser nos affiches.

Des étapes de correction ont été nécessaire pour arriver à un résultat de la plus grande qualité possible. Ce travail de reprise est celui pour lequel les élèves rechignent le plus. Mais une fois qu’ils constatent l’évolution de leur travail ils ne regrettent pas les effort faits.
2 (2)                                                    2b

1 (1)                            1 (2)

Vous allez maintenant pouvoir admirer les autres résultats. Chaque élève du groupe est arrivé au bout du travail avec une qualité variable selon l’implication personnelle de chacun.

7    8   qui

adem lassen     endi2     samuel

endi      lisa3     adam 3b

brayan   lisa4    sofia2

olivia final                                                       yousra3

 

   Les trois dernières affiches font partie d’une sélection faite par un vote d’adultes et de jeunes pendant les portes ouvertes de l’établissement.

louisa                                      musa

vincent

8.  Conclusion 

  • Ce travail a vraiment captivé les élèves et mis en place une ambiance de travail qu’aucun autre sujet de l’année n’a réussi à créer.
  • Parmi les élèves du groupe d’option Art et Informatique, certains se sont mobilisés, avec l’aide de l’assistante sociale, pour former au sein du collège un groupe de sensibilisation et de discussion autour du thème du harcèlement à l’école pour tous les élèves de 6e du collège.
  • Le  fait de participer à un concours et de ne pas être sélectionné est le seul point noir du projet.
  • Pour compenser cela nous avons organisé à l’interne une remise de prix pour les trois élèves dont l’affiche a été choisie lors des portes ouvertes. Ces trois affiches feront partie de la campagne de sensibilisation au harcèlement à l’école de l’année scolaire 2014-2015. Chaque trimestre une des trois affiches sera tirée à dix exemplaires et affichée par les élèves à des endroits stratégiques au sein du collège.

 

Voici les deux affiches académiques sélectionnées

photo-e-faure-valdahon                                          harcelementaffichebaumelesdames

 

Voici un lien qui présente les sélections académiques : http://www.ac-besancon.fr/spip.php?article4709

Il y avait aussi la possibilité de créer une vidéo sur le même thème : https://www.youtube.com/watch?v=De4DWMyQBfU

 

 

 

 

 

Fév 092014
 

en cours de rédaction…

 

  • Présentation aux élèves du Concours photo 2014 de la DAAC de l’académie de Créteil sur le thème du « Diptyque »

 

  • C’est quoi un diptyque dans le monde de l’art ?

 

Découverte et discussion autour des œuvres du dossier pédagogique joint à la présentation du concours. Voir fichier Pdf

Voici quelques exemple d’œuvres qui figurent dans le dossier pédagogique

Relier chaque oeuvre  aux points qui lui correspond parmi la liste ci dessous. Expliquer ces choix.

¤ scène double, à la fois identique et autre, comme répétée
¤ variation entre deux modèles
¤ variation entre deux temps, plus ou moins longs
¤ variation entre le noir et blanc et la couleur
¤ variation entre le jour et la nuit
¤ variation du cadrage
¤ variation de l’échelle des plans
¤ variation de la profondeur de champ
¤ scène de répétitionon fortuite
¤ continuité ou complémentarité
¤ opposition
¤ ressemblance et différence formelle ou graphique

Constater que la présence d’une deuxième image à coté d’une première image provoque une réaction de la part du regardeur.

 

  • Premier contact des élèves avec la construction  d’un diptyque.
Fév 092014
 

L’esthétique dans une production numérique

  • Prendre conscience que les connaissances acquises en art plastiques puissent servir à donner à ce qui est produit pour le net une dimension esthétique.
  • A partir des expériences faites en traitement de texte, il s’agit de poursuivre la sensibilisation des élèves aux bons choix des couleurs et de la disposition lorsqu’ils conçoivent un document numérique. (Voir exemples ci dessous)

erreurs couleurs couleurs et fond

———– Mise en page sans choix de couleurs et de disposition ———————— Mise en page avec choix de couleurs et de disposition ———————-

 

Donner une dimension esthétique à un diaporama.

  • Thème de travail : C’est quoi des vacances idéales ?
  • Du texte et des images souhaités
  • CaptureDes images floues repoussent tout lecteur de diaporama. Ce type d’erreur provient souvent de la taille du fichier image. Il faut vérifier avant d’utiliser une image que sa taille ne soit pas inférieur à 800 x 600 pixels.
  • Comme sur l’exemple ci dessus, le texte et les images peuvent avoir leur propre espace. Une cohérence entre la couleur du texte et des images de chaque page est attendu. On voit aussi sur l’exemple que l’élève à découvert qu’il peut y avoir une couleur comme arrière plan.
  • Dans les contraintes de l’exercice il est attendu que l’élève trouve une solution pour créer une unité dans la suite de pages du diaporama.

Capture2

  • Le choix d’un arrière plan commun à ces diapositives peut être une solution.
  • Dans l’exemple ci dessus, l’arrière plan se limite à une couleur. Les nuances de brun ont été choisies pour s’accorder à la dominante de la majorité des images du diaporama.
  • A la place d’une couleur, certains élèves ont opté pour une matière. Celle ci ne doit pas être choisie gratuitement et doit s’accorder au sens du diaporama. L’exemple de l’eau choisi pour le diaporama ci dessous est un choix de matière qui correspond à cette unité de sens.

Capture1

  • Créer une unité entre les pages peut développer une certaine monotonie. Les élèves sont donc invités à trouver des solution pour proposer des ruptures entre l’organisation des différentes pages.
  • Sur l’exemple ci dessus c’est la position oblique de certaines images qui créer cette rupture.

 

Captiver le lecteur

  • Couleurs et dispositions ne suffisent pas pour que le lecteur reste captivé durant la totalité du diaporama.
  • Maîtriser la durée est un premier élément important pour ne pas perdre un lecteur. Il vaut mieux faire court et fort que de traîner en longueur un sujet.
  • Le travail du texte peut devenir un moyen d’agir sur le lecteur. 

Capture3

  • Il est appréciable de lire un texte avec des polices suffisamment grandes et de couleur contrasté par rapport à l’arrière plan où le texte est placé comme sur l’exemple ci dessus.
  • Se limiter à un titre pour chaque image est un peu fade, le lecteur apprécie qu’on mettent de l’humour, de l’intimité ou une série de questions, dans le texte qui accompagne une image. Voir exemple ci dessous.

Capture4

  • Toutefois l’exemple ci dessous montre qu’ humour, intimité et questions ne suffisent pas à donner satisfaction au lecteur si l’élève ne maîtrise pas un des élément de base des arts plastiques : disposition du texte par rapport aux images.

Capture5

 

  • Pour finir voici un exemple de diaporama qui combine une majorité de solution qui rendent un diaporama agréable à regarder et lire.
  • L’élève a ajouté à toutes les solutions évoquées dans l’article  une réflexion sur l’utilisation des objets comme des coeurs et des étoiles, présents dans de nombreux logiciels ou applications. Il faut habituer les élèves là encore à ne pas en faire une  utilisation gratuite.

 

Conclusion

  • Les élèves disposent maintenant d’une formation suffisante pour être capable de réaliser sous forme de diaporama des documents scolaires de qualité.
  • Dans les prochains temps seront ajoutés à cet article des diaporamas d’élèves qui permettront de constater le bénéfice de la formation.
Août 182013
 

Prise en main des ordinateurs.

  • Gestion des codes
  • Transformer un Mac en PC pour accéder à Scribe.
  • Un clavier Mac à gérer comme un clavier PC
  • Un dossier Option Art et Informatique dans son espace personnel.
  • Stocker le travail de la séance dans un sous dossier
  • Remettre son travail en fin de séance.

Diagnostique du niveau de chacun.

  • Mise en forme d’un texte avec le traitement de texte de l’établissement : Libre Office
  • Caractère, taille, couleurs et arrière plan sont à choisir pour réaliser une mise en page la plus artistique possible.

Conclusion

sans variation

  • On a beau donner des consignes certains élève ne les respectent pas…
  • Donner une vision esthétique à un texte ne parait pas important a priori pour certains élèves…

couleurs et fond  taille épaisseur

  • Pourtant ces deux exemples montrent qu’avec différentes polices, différentes tailles, un choix de couleurs  une mise en page de mots peut devenir un plaisir pour les yeux.
  • Le prochain article qui abordera la construction d’un diaporama, montre comment tout au long de l’année de l’option les élèves vont être sensibilisés à une esthétique dans la production de documents scolaires numériques.